Les séries ST2S & STL-Biotechnologies

Académie de Caen

Site institutionnel et d’actualités des séries ST2S et STL-Biotechnologies de l’académie de Caen

Comment consolider des savoirs pour préparer une évaluation des compétences liées à l’exploitation de documents en BPH ? (séance : Physiologie cardiaque)

par Stéphan MAZURIER.

Numérique et enseignement de BPH

En Biologie physiopathologie humaines (BPH), les élèves de Terminale Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S) étudient notamment le fonctionnement et la régulation cardiaques.

Que cela soit l’étude :

- des différentes phases du cycle de contraction cardiaque ;

- des variations des pressions dans les artères ou celles des cavités cardiaques ;

- des bruits du cœur ;

- ou la régulation de la fréquence de ce cycle par le système nerveux ;
l’approche pédagogique doit s’effectuer à partir de plusieurs expériences,
de schémas, de données, de tableaux, de graphiques.

Mais pour réaliser une réflexion rigoureuses portant sur des données proposées, les élèves doivent disposer de solides connaissances de base, ne serait-ce que les noms des différentes structures biologiques intervenant dans ces phénomènes.
Malheureusement, c’est souvent un manque d’appropriation de ces savoirs de base qui conduit les élèves à échouer dans l’exploitation de tels documents.

Pour y remédier j’ai réalisé, avec mes élèves de Terminale ST2S 3 du lycée JF MILLET (Cherbourg-Octeville) une évaluation en deux temps :

- Utilisation du système d’évaluation interactif en temps réel CPS-Pulse sous FLOW sous forme de QCM. Cette évaluation formative a permis aux élèves de se remémorer ou de consolider leurs savoirs : 10 questions, dont voici le diaporama.
Ainsi les élèves ont pu prendre confiance en eux pour mieux appréhender l’évaluation sur table suivante.

- Exploitation de documents pour mettre en évidence certaines phases du cycle cardiaque et de sa régulation (évaluation sur table)

Projection des résultats

Avis des élèves : « C’est rassurant. Ça nous a beaucoup aidés pour le devoir. Il faudrait mettre un temps limité pour plus de piments ! Il ne faut pas afficher les résultats (statistiques), ça me gêne. »

Mon avis : « Il est préférable de corriger question par question. Les questions doivent être simples (pas comme ce cas ...) L’analyse des résultats proposée manque de flexibilité. L’outil nécessite une certaine maîtrise sous peine de perdre beaucoup de temps. »

Cette évaluation sommative complémentaire des compétences liées à l’exploitation des documents et à l’expression écrite des élèves a donc été indépendante de l’apport de savoirs purs.

Merci à Mme MENUT pour ses précieux conseils. (Professeur en BPH - Lycée Millet)

Stéphan MAZURIER
(Professeur en BPH)
Lycée JF Millet (Cherbourg)

Autres systèmes d’évaluation interactifs en temps réel (évaluations Flash)

LES INCONTOURNABLES !

Services en ligne :


JPEG